Le Tarot de Marseille : présentation et spécificités

Publié le : 19 novembre 20204 mins de lecture

Les experts en art divinatoire utilisant le plus souvent des supports divinatoires pour appuyer leurs pressentis. Les cartes de Tarots sont les plus courants. Ils permettent de lire facilement l’avenir en fonction des cartes triées. Quelles sont les spécificités du Tarot de Marseille ?

Le Tarot de Marseille : qu’est-ce qui le différencie des autres jeux de cartes ?

Le Tarot de Marseille a trouvé son origine au XVIIe siècle. Il est formé par 78 cartes, dont 22 sont des arcanes majeurs et 56 des arcanes mineurs. Les arcanes majeurs sont les plus utilisés. Ils portent chacun un symbole et un nom. Les restes servent seulement à compléter les tirages pour obtenir plus de détails. Ils sont divisés en quatre couleurs : les coupes, les bâtons, les épées et les deniers.

En matière d’art divinatoire, le Tarot de Marseille permet d’avoir des renseignements plus ou moins détaillés sur le passé, le présent et le futur du consultant. Selon les réponses attendues, le voyant peut être amené à utiliser une ou plusieurs méthodes de tirage. C’est l’une des plus grandes spécificités Tarot de Marseille.

Les tirages avec les arcanes majeurs : les plus courants ?

Les spécificités Tarot de Marseille résident dans les techniques de tirage. En effet, on distingue trois principales méthodes de tirages du Tarot de Marseille : les tirages avec les arcanes majeurs uniquement, avec les arcanes mineurs ou avec les deux. Les praticiens utilisent principalement les 22 cartes pour répondre à la question oui/non. La méthode consiste à battre les cartes. Puis, le praticien les coupes et le consultant choisit 7 lames. Le jeu de trois cartes par contre permet d’avoir une double lecture : la première détaille son passé et ses points forts, le second son présent et les facteurs qui lui sont favorables et la dernière répond à sa question ou donne des informations sur son futur.

Qu’en est-il des autres tirages ?

Les spécificités Tarot de Marseille lui ont permis de proposer différents modes de tirages. Il existe actuellement plusieurs méthodes utilisées pour le tirage avec les arcanes mineurs. Le jeu du pentacle par exemple nécessite le tirage de 5 cartes. Le jeu journalier se base sur la signification des figures. Avec le jeu complet, il est possible de répondre à une question bien définie. Le principe consiste à piocher 10 cartes. Les lames placées à gauche représentent le passé, celles à droite le présent, celles en bas le futur et la dixième carte donne une réponse à la question. Avec l’oracle celtique, il faudrait sélectionner 15 cartes.

Il faut noter que les voyants utilisant le Tarot de Marseille sont appelés des « tarologues ». Cependant, tous ne se valent pas. Pour éviter de tomber sur des charlatans, prenez le temps de vous informer sur le praticien de votre choix avant de le consulter.

Depuis quand existe le tarot divinatoire ?
Cartomancie : les cartes gitanes c’est quoi ?

Plan du site